PACA: Avril 2017

    La région PACA est longtemps restée pour moi une zone lointaine faite uniquement pour accueillir les touristes, j'avais, comme bon nombre je pense,  un mauvais à priori.

Mais grâce à un ami qui m'a invité à découvrir sa région, mon regard a changé, a évolué, et m'a permis de découvrir cet arrière pays aux couleurs et à la biodiversité incroyables.

Une grande découverte pour moi: L'Ophrys Speculum ou Ophrys Miroir.

     Il s'agit du dernier plant existant dans les Alpes Maritimes, victime de la disparition de son biotope mais plus grave encore, victime de la folie des hommes pourtant sensibilisés à sa rareté, ils viennent arracher les pieds pour leurs "collections".

                                            Neotinea Maculata ou Orchis maculé

    Malgré les connaissances précises de mon guide dans cette région, il a été difficile de localiser cette plante, non pas par problème d'abondance dans cette partie de son aire de répartition mais plutôt à cause de la difficulté à voir la plante... Elle varie de 10 à 30 cm, la tige est très fine et son inflorescence va de 2 à 8cm, composée de très petites fleurs et surtout peu ouvertes. Imaginez donc la difficulté de la trouver pour un oeil novice comme le mien.Néanmoins, après avoir trouvé nos premiers exemplaires, à chacun des sites que nous avons visités nous avons réussi à en trouver, comme quoi des yeux exercés trouvent très vite ce qu'ils cherchent.

Quelques Ophrys rencontrés lors de ce périple

1/1
Une orchidée spécifique de cette région : L'Orchis d'Hyères, (orchis olbiensis, tire son nom de la colonie grecque antique Olbia,  connue désormais sous le nom de Hyères)

Orchis Géant

( Himantoglossum Robertianum)

En cherchant les orchidées dans l'arrière pays, on croise des bestioles sympas...

Ascalaphe souffré
Tarente de Maurétanie

Un petit tour sur la Plaine des Maures...

Les sérapias

Rainette méridionale

Les anacamptis

Tulipa sylvestris

Seps strié

La Tortue d'Hermann : Espèce emblématique de la Plaine des Maures.