ArtPhotoNature

Au bord de la mer

Difficile de ne pas aborder les bords de mer en Écosse, mais il y a bords de mer et bords de mer, en effet dans une autre page les falaises sont en bords de mer elles aussi, ici les sujets traités sont depuis les plages, les accotements et les différentes baies.

Ce qui est sympa en Écosse, c'est que tu peux observer des phoques gris et veaux - marins en même temps, très facilement et surtout à côté de là où tu dors... Une petite série de bon matin où je rejoins les dormeurs des plages.

Une question revient très souvent "Mais comment tu fais pour faire des photos comme ça?  Pour les phoques? Très simple, tu t'assois, tu manges, tu attends, tu re-manges, l'eau monte tout doucement, tu re-manges... et la marée fait tout le boulot.

Une fois la marée haute, ces gros patauds deviennent des nageurs agiles doublés de grands curieux, c'est toujours un plaisir de les voir venir se rincer l'oeil.

Lorsque l'on se balade sur les plages écossaises, il n'est pas rare de rencontrer des sternes avec parfois quelques surprises...

Première observation d'une sterne arctique sur cette plage.

En chemin pour rentrer à la voiture, étrange spectacle qui ne m'est pas inconnu avec les  2 espèces de sternes qu'il y a sur les bords de Loire.

Chemin faisant, rencontre avec ce jeune poussin comptant sur son camouflage naturel pour passer inaperçu. Une photo souvenir suffit, il faut passer son chemin.

Sous le regard approbateur des adultes.

Ils sont vraiment partout...

Sur une île où une station ornithologique accueille le public encadré par des gardes, toujours de belles rencontres.

Avec un accueil qui en déroute plus d'un, les sternes arctiques veillent au grain.

Une rafale et puis s'en va...

Tout ce brouhaha cache quelque chose, pour l'observateur averti, il est possible de voir ces juvéniles, prêts à prendre leur envol, dans la végétation attendant d'être nourri en toute sérénité.

Je retrouve cet oiseau qui au final s'avère être l'espèce qui m'accompagne tout au long de mon voyage.

J'adore ces moments où l'on peut partager quelques instants de l'intimité des animaux.

Il est temps pour moi de découvrir d'autres sites et de laisser derrière moi cette colonie de sternes.

Changement de décor... Un nouvel endroit, une nouvelle plage, de longs moments à scruter la mer...

Et ils arrivent...

Depuis la haute mer, ils arrivent pourchassant les bancs de poisson.

Peu à peu, ils se rapprochent de moi

Droit vers moi, ce redoutable chasseur.

Un grand moment, cette rencontre, instant inespéré pour lui tirer le portrait.

Une chasse réussie

Encore un autre casse-croûte

Chasse en famille avec ce jeune individu

La soirée se finit en beauté

Un petit tour sur les îles ça fait du bien

Juste derrière le campement, il y a de l'activité avec cet Aigle royal.

Le Harle huppé est assez commun en Écosse.

Lorsque le taulier du coin apparait le loch se vide ...

Oies cendrées

Pygargue à queue blanche

De bon matin sur l'île voisine, ça donne envie d'y aller...

L'Écosse est très riche en sites historiques

10h, en sortant de l'abbaye, un Faucon pèlerin chasse les pipits sur la prairie devant tout le monde.

Quelques stèles de l'abbaye

Il est temps de quitter cette petite île et de faire preuve de patience.

Coucher de soleil avec la marée montante, ça donne de belles ambiances.

Et soudain, elle surgit, droit vers moi, il est presque minuit...

Presque plus de lumière pour faire des images, mais les observations continuent.

Autres îles, autres ambiances, autres espèces...

Pour aller d'un site à un autre, je croise souvent ces vaches typiques mais aussi des cerfs se laissant observer très facilement à l'inverse de la France. Ici, la gestion du cerf devient compliquer puisqu'il pullule sans prédateur pour le réguler, en fin pour l'instant mais ceci est une autre histoire.

Le temps se gâte de plus en plus, c'est l'Écosse, il faut croiser les doigts

Le trajet pour l'île va être rapide je pense.

Temps gris,pas de lumière, mais les oiseaux sont là et pas encore de pluie.

Les labbes parasites sont partout

Sous le regard du Grand "Skua" labbe

Bientôt 16h, l'heure du goûter et ce labbe est très ponctuel pour nourrir sa progéniture.

Derniers regards vers les îles voisines avant...

... La pluie...

Retour vers la plage pour attendre le ferry  tout en s’abritant sous une paroi rocheuse

Et sous cette pluie battante, comme pour dire aurevoir, il est venu pêcher sur cette plage.

Et le Plongeon catmarin est parti avec la pluie laissant ce cormoran huppé pêcher à côté du bateau.

Un des paysages qui m'a beaucoup marqué le long de toutes ces plages, c'est ce paysage dans les Hébrides, la couleur de l'eau, la lumière, on se croirait sur une plage de l'hémisphère sud.